Un problème qui n’a pas de solution n’est pas un problème. Matériaunaute formé en sculpture et ébénisterie, Damien Roche travaille ensuite comme charpentier de marine. Puis il quitte sa Marseille natal pour aller gérer un camp de pêche sur une toute petite île en Guinée Bissao pendant près de deux ans. Il s’installe à son retour dans l’école de cirque Turbul à Nîmes, où il construit sa forge et trouve un collectif qui l’engage en tant que technicien. Après quelques péripéties il rencontre La Belle Apocalypse. Parce que la bricole est sa passion et qu’apprendre de nouvelles compétences est son but, Damien rejoint La Belle Apocalypse en tant que régisseur pour de nouvelles aventures.